Le Quotidien du Peuple n°812 -vendredi 15 décembre 1978-
page 4
 
Sidérurgie (Longwy) SOS Emplois
 
Mardi 12 décembre, 15h30 : au local de l'UL-CFDT, la nouvelle attendue vient de tomber : 4 700 emplois supprimés à Usinor-Longwy, et suppression de la phase liquide (hauts fourneaux, aciérie) d'ici 1980.
A l'usine de Thionville, une coulée continue sera réalisée mais elle n'empêchera pas 250 nouvelles suppressions d'emplois. Et les 1 000 travailleurs de Thionville mutés l'an dernier sont aujourd'hui particulièrement menacés, alors que près de 4 000 suppressions d'emplois ont eu lieu, soi-disant pour sauver Longwy.
Ici, ce n'est plus une surprise. La presse locale bien informée, avait annoncé le détail du plan restructuration, il y a plusieurs jours. Et déjà lundi, ces prévisions concernant Chiers-Chatillon avaient été confirmées : construction de l'aciérie à Neuves-Maisons, mais fermeture de l'usine de la Chiers de Longwy (1 850 emplois supprimés).
Les actions de sensibilisation sont en cours. Depuis samedi , le crassier d'Usinor, qui surplombe de 170 mètres les usines et Longwy-bas, est orné d'un S.O.S. lumineux haut de 2,50 mètres. Au pied du crassier, des militants CFDT sont présents jour et nuit. Car cette initiative ne plait guère à Usinor qui voudrait faire respecter son droit de propriété : les gardes accompagnés d'un huissier, ont prétendu intimider les travailleurs présents, mais sans grand succès.
Il faut croire que cette action ne plait guère non plus à la municipalité PCF, qui a refusé de prêter du matériel pour installer ce campement de la CFDT.
Comment vont réagir les sidérurgistes et la population ? C'est difficile à dire aujourd'hui : colère, résignation, division sont présentes chez ces ouvriers qui, samedi matin, ont été interrogés par les militants CFDT dans le cadre de leur campagne de sensibilisation.
Ce qui semble nécessaire, pour engager la riposte, c'est de créer les moyens de surmonter les divisions entre usines, entre français et immigrés et de préciser les objectifs de lutte. (Correspondant Thionville)

 

RETOUR