Dates et éléments sur le PCMLF et l'HR (logos et sous-titres)

voir Index des sigles en bas de cette page

 

De la FCML au PAC (en passant par le MCF-ml-, le PCMLF, et le PCML)

 

De L'HUMANITÉ NOUVELLE à L'HUMANITÉ ROUGE - De PCML FLASH à FLASH ALTERNATIVE

 

 

De la FCML au PAC

la FCML est fondée en juillet 1964

le premier congrès du MCF(ml) a lieu en juin 1966

le PCMLF est crèe en décembre 1967

interdiction du PCMLF le 12 juin 1968

Le Parti est redevenu légal sous le sigle "PCML" au mois d'août 1978

---Dans son édition datée du 3 juin 1982, L'HUMANITÉ ROUGE (PCML) n°1292 (n°5 de la nouvelle série) annonce dans un article signé Camille Granot "Le parti transforme son système de presse - S'exprimer autrement" page 3.

---Le n°1293 de l'HR (daté du 10 juin au 23 juin 1982) annonce par un article signé Camille Granot : " << PCML-flash>> et << Travailleurs >> remplacent << L'HUMANITÉ ROUGE >> page 3

---Au cours d'un "congrès spécial" en 1985 est crée le PAC

---Le sixième congrès du PCML se réunit le 20-21-22 juin 1986 (les fondateurs du PAC -social-démocrate de gauche- font entériner la fin du PCML et son remplacement par le PAC)

---Les fondateurs historiques du PCMLF (dont Jacques Jurquet) dans un communiqué de presse (évoqué par 'Le Monde' du 26 juin 1986) font connaitre qu'ils ne soutiennent pas la fondation du PAC.

----Pour plus d'informations sur la fin du PCML, voir la page "Documents sur la lutte idéologique au sein du PCML de 1985 à 1986"

---En Décembre 1988 le PAC disparait. 

Au sujet de quelques erreurs de numérotations

Quotidien des communistes marxistes-léninistes de France partir du 1er mai 1975 : nouvelle série avec double numérotation [le n entre parenthèses reprend et prolonge en fait la numérotation de HR Grand format, avec une erreur initiale puisqu'il y a 260 numéros et non 258 ; début mai 1975, il y a chevauchement de numéros et de dates ; par exemple portant la date du 15 mai 1975, il y a un HR grand format n260 mais aussi un n¡9 (n¡267)] :

n1 (n259) > n16 (274) puis retour une numérotation unique :

n276 (30 mai 1975) > n397 (25 décembre 1975)

[erreur de numérotation : après le n1000, il y a un nouveau n999 puis, le lendemain, le n1001 ; je pense qu'il n'y a jamais eu de n998. Il aurait du paraître le vendredi 22 décembre mais, dés le vendredi 15, il n'y avait pas eu de publication de HR le vendredi. Par suite, on est passé directement du n997 au n999. Le n1000 porte la date du vendredi 15 décembre au mardi 21 janvier et le n suivant du 3 janvier porte nouveau le n999 ! Donc, le n1000 n'est pas le n1000 !. En réalité le 1er n999 = n998, le n1000 = n999 et le 2ème n999 = le vrai n1000]

Hebdo puis mensuel ( c/ du n1275) :

n1203 /76 nvlle série (26/04/>7/05/1980) > 1294 (dernier numéro d'HR publié sans mention de date fin juin 1982)

[nouvelle erreur de numérotation : il n'y a pas de n1214 mais, si l'on regarde les dates, il n'a jamais paru : le n 1215 est publié le lendemain du n1213]

 

 

De L'HUMANITÉ NOUVELLE à L'HUMANITÉ ROUGE
De PCML FLASH à FLASH ALTERNATIVE

 
H-N n° spécial du 15 novembre 1965
Organe mensuel de la Fédération des Cercles Marxistes-Léninistes

HN portera ce sous-titre jusqu'au n°19 de juin 1966


H-N hebdomadaire n°78 -1967-

c'est à partir du n°20 -juillet août 1966- que le sous-tire devient :
Organe Central du Mouvement Communiste Français (Marxiste-Léniniste) 

---

En février 1965 sortit le 1er numéro de L'HUMANITÉ NOUVELLE, 22 numéros furent édités en "mensuel", c'est-à-dire jusqu'à la transformation après le congrès de Lancry, en hebdomadaire.

 


H-N hebdomadaire n°93 - jeudi 12 mars1968 -
Organe Central du Parti Communiste Marxiste-Léniniste de France

C'est à partir du n°83 - jeudi 4 janvier 1968 - que l'HN devient

Organe central du Parti Communiste Marxiste-Léniniste de France

 

Avec l'interdiction du PCMLF le 12 juin 1968, L'HUMANITÉ NOUVELLE deviendra clandestine. Le PCMLF aura une "structure légale" avec la publication de L'HUMANITÉ ROUGE -ou la mention PCMLF n'apparait plus-, tandis que L'HUMANITÉ NOUVELLE continuera d'être éditée clandestinement au nom du PCMLF jusqu'en 1977 ou le titre HN fut abandonné. Le PCMLF est redevenu légal sous le sigle "PCML" en août 1978.

-La série légale de l'HN compte 108 n°. La série clandestine compte 67 n°, cette publication s'est étendue du mois de septembre 1968 (non mentionné dans le n°1) au 1er décembre 1977.


n°clandestin de l'HN -Fondateur François Marty- (notons la mention Parti Communiste Marxiste-Léniniste de France) -il y a deux numérotations l'une (n°154) est la continuation de la numérotation à partir de l'interdiction du PCMLF le 12 juin 1968, l'autre (n°46 -mars 1975) est la numérotation des n° clandestins.

L'HUMANITÉ NOUVELLE, organe central du PCMLF reconstitué clandestinement après le 12 juin 1968. L'HN -clandestine- sortira grâce à des imprimeries clandestines multiples, surtout pour les premiers n°.

Les difficultés, l'éclatement, les divisions du PCMLF sont aussi les conséquences de son interdiction. Plusieurs de ses militants ont été victimes de la répression de la bourgeoisie (arrestations, prison), ce fut par exemples:
--le cas de Bernard Rey militant marxiste-léniniste qui a été condamné après une inculpation de reconstitution du PCMLF en 1970.
--le cas d'une dizaine de militant en 1971 qui ont été inculpés de reconstitution du PCMLF, certains mêms deux ans après n'avaient toujours pas été jugés.
--le cas de cinq militants de Lorient dont notamment Romain Le Gal en 1976 qui fit plusieurs mois de prison. Le n°163 de l'HN de juin 1976 titre "TOUS UNIS CONTRE LA REPRESSION ! IL FAUT LIBERER ROMAIN LE GAL ! A BAS L'INTERDICTION DU PCMLF ! ".

 


H-R n°3 -du 5 mars 1969
Hebdomadaire d'informations et d'études marxiste-léniniste
au service des ouvriers, paysans et intellectuels

Le n°1 de l'HR date du 20 février 1969. 

 


HR n°10 - jeudi 24 avril 1969-
Hebdomadaire d'informations et d'études marxiste-léniniste
au service des ouvriers, paysans et intellectuels

 


HR n°185 -du 19 avril au 3 mai 1973-
Journal communiste pour l'application en France du Marxisme-Léninisme
et la pensée-Maotsétoung

 


HR n°252 -du jeudi 23 janvier 1975-
Journal communiste pour l'application en France du Marxisme-Léninisme
et la pensée-Maotsétoung

Le logos des "cinq têtes" sera présent jusqu'au n°1194

 


HR-Numéro spécial d'essai -Samedi 25 février 1975-
(sous-titré) - PUBLICATION DES COMMUNISTES
MARXISTES-LENINISTES DE FRANCE -

Le titre en couleur n'apparaitra que pour quelques numéros.

Le slogan "Prolétaires de tous les pays, nations et peuples opprimés, unissez-vous ! " n'apparait pas sur ce n° d'essai, mais sera présent par la suite (voir n° du mercredi 5 février 1975)

  Avant de devenir quotidien, une quarantaine de numéros d'essai ont été publiés, avec une périodicité tri-hebdomadaire au début, puis quotidienne (entre le 16 janvier 1975 et le 29 avril 1975).

 


Le logo de la "Faucille et du Marteau" apparait sur ce n° spécial d'essai. vendredi 14 février 1975.
Il sera évidemment présent sur les n° suivants, puis disparait au n°640 de mars 1977 et réapparait avec le n°659 du 2 avril 1977

La mention "QUOTIDIEN DES COMMUNISTES MARXISTES-LENINISTES DE FRANCE "
est présente sur le N° spécial d'essai. du mardi 18 février 1975 et n° suivants

 


H-R n°764 -mardi 8 novembre 1977-
Quotidien des communistes marxistes léninistes de France

 


 H-R bimensuel du Parti Communiste Marxiste-Léniniste
n°43 du 29 nov au 20 décembre 1978
supplément à l'HR n°981

L'Humanité Rouge Bimensuel n°1 -du 17 au 30 mars 1977- (journal des communistes marxistes-léninistes de france) sortira sous forme de magazine avec la mention supplément à l'HR n°646. Ce bimensuel est publié en même temps que l'Humanité Rouge quotidien, il comportera 75 n°. Il deviendra bimensuel du Parti Communiste Marxiste-Léniniste au n°41 -du 2 nov au 16 novembre 1978- . Le sous-titre en page 3 devient "Organe central du PCML" au n°50 du 5 au 19 mars 1979. Le bimensuel n°75 (HR 1202) du 17 au 30 avril 1980 annonce la dernière édition sous ce format et le lancement d'une nouvelle série de l'Humanité Rouge Hebdomadaire. Voir le dossier "1er mai 1980: Lancement de l'HR-hebdo" avec l'article de Léon Cladel "Approfondi et vivant", l'interview de Pierre Burnand "Pourquoi un nouveau journal ?" et la présentation des rubriques.

Le lancement du Bimensuel est annoncé dans le n° n°635 de L'Humanité Rouge (quotidien) - 1er mars 1977 en page 1 "Notre presse change: Lire en pages 4 et 5 l'article de Jacques Jurquet et Suzanne Marty"

RECULER POUR MIEUX AVANCER

 


HR n°1194 du samedi et dimanche 22 et 23 décembre 1979
Organe Central du Parti Communiste Marxiste-Léniniste
Ce n°1194 est le dernier n° de l'HR quotidien. Un article en première page signé par Jacques Jurquet, directeur politique de l'Humanité rouge et Charles Villac, directeur politique du Quotidien du Peuple, annonce: "Un quotidien marxiste-léniniste unique en janvier"car comme le prévoyait
le protocole d'accord pour l'unification entre le PCRML et le PCML
les 2 quotidiens (l'HR et le QDP ) devaient fusionner en 1 seul Quotidien ML
Le titre définif fut : "Le Quotidien du Peuple" avec comme sous-titre -quotidien marxiste-léniniste-".
Le titre HR continue avec le Supplément à l'Humanité rouge n°1193 (L'Humanité Rouge (bimensuel) n°68 - du 9 janvier au 23 janvier 1980 . Le bimensuel n°75 (HR 1202) du 17 au 30 avril 1980 annonce la dernière édition sous ce format et le lancement d'une nouvelle série de l'Humanité Rouge Hebdomadaire.

Après l'arrêt du processus d'unification entre le PCML et le PCRML, le titre HR reparait en 1980 avec le n°1203 (76-nouvelle série) du 26 avril au 7 mai 1980.

 


HR n°1206 (79-nouvelle série)
du 22 au 28 mai 1980
Organe Central du Parti Communiste Marxiste-Léniniste

 


HR n°1273 - 21 au 27 janvier 1982-
Parti Communiste Marxiste Léniniste


HR n°1274 -28 janvier 3 février 1982-
Parti Communiste Marxiste Léniniste

 


HR mensuel n°1 nouvelle série (1275 ancienne numérotation ) -Février 1982-
Parti Communiste Marxiste Léniniste

 

Le n°1292 (n°5 de la nouvelle série) du 3 juin au 23 juin 1982, annonce par un article signé Camille Granot : "Le parti transforme son système de presse - S'exprimer autrement" page 3.

 

Le n°1293 (daté du 10 juin au 23 juin 1982) annonce par un article signé Camille Granot : " << PCML-flash>> et << Travailleurs >> remplacent << L'HUMANITÉ ROUGE >> page 3

 

Le n°1294 -mensuel- (n°6 de la nouvelle série) juillet 1982- constitue le dernier n° de l'HR, le titre sera remplacer par
PCML FLASH (feuille d'intervention politique) et TRAVAILLEURS (mensuel)

Ce n° 1294 reproduit en page 2 quelques couvertures de l'HR "13 années au coeur des batailles"
et en page 3 un article signé par le Secrétariat politique du CC du PCML et intitulé "Merci à notre journal L'HUMANITÉ ROUGE"

 

PCML FLASH DU 18 AOUT 1982 AU N°1 AU 30 MAI 1985 LE N°122 DEVIENT FLASH ALTERNATIVE LE 6 JUIN 1985 AU N°123 JUSQU'AU N°230 DU 19/02/90

HEBDO DU PCML du n°123 (6 juin 1985) au n°127 (5 SEPTEMBRE 1985)
puis au N°128 (14 SEPTEMBRE 1985) au n°172 (29 Janvier 1987) HEBDO DU PAC

à partir du n°173 (05/02/1987) et jusqu'au n° 206 (5/5/1988) la mention "Flash Alternative est réalisé par le PAC -Parti Pour une Alternative Communiste" n'apparait que dans un petit encadré au recto de la feuille. La seule mention "Flash Alternative est réalisé par le PAC" apparait au n°207 (26/05/1988). Au n° 210 (28/9/1988) il n'est plus du tout fait mention du PAC.

En décembre 1988 le PAC s'éteint.

 

FLASH ALTERNATIVE sans sous-titres du N° 173 (05/02/1987) au n°230 (19/02/1990)

 

Index des sigles

CC- Comité Central

FCML - Fédération des Cercles Communistes Marxistes-Léninistes -1964 / 1966 -

MCF (ML) - Mouvement Communiste Français (Marxiste-Léniniste) -1966 / 1967 -

PAC - Parti pour une Alternative Communiste - 1985 / 1987 -

PCMLF- Parti Communiste Marxiste-Léniniste de France -1967 / 1978 -

PCML- Parti Communiste Marxiste-Léniniste -1978 / 1985

QDP -Quotidien du Peuple

 

-Retour à la page Documents d'histoire sur les Marxistes-Léninistes


HOMEPAGE