-Des classiques ML et quelques livres sur...
-Pour des livres sur l'histoire des Marxistes-Léninistes,
-Voir également Publications - Presse - Brochures... des ML
(Publications Editions du Centenaire, L'Harmattan, Le Temps des Cerises, 10/18-UGE, CERF,
Norman BETHUNE, Maspéro...)

  Baya, d'Alger à Marseille

par Jean-Luc Einaudi - Éditeur : Non-lieu, Paris 211 pages

Résumé :

Biographie de Baya Allaouchiche (1920-2007), depuis sa scolarisation et le refus de son mariage forcé, jusqu’à son engagement dans la lutte contre le racisme en France, en passant par son combat pour l’indépendance de l’Algérie et pour la défense des femmes du monde entier.

Quatrième de couverture

Baya d'Alger à Marseille Née en 1920 à Alger, Baya est très tôt éprise de liberté - elle ne se résignera jamais à un mariage imposé par un oncle. Scolarisée grâce à la persévérance de son père, se liant d'amitié avec des Européens, elle s'engage à leurs côtés pour les droits et la dignité des Algériens. Seule femme indigène membre du Comité central du Parti communiste algérien, Baya milite sans relâche pour le droit des femmes algériennes puis pour l'Indépendance. Devenue Secrétaire de l'Union des femmes d'Algérie, elle représente son pays lors de conférences internationales de femmes (elle est ainsi la première Algérienne à se rendre en Chine en 1949). En 1956, les autorités françaises l'expulsent d'Algérie vers Marseille, qu'elle ne quittera plus (elle y mourra en 2007). Là, elle continue la lutte, organisant les actions de femmes algériennes pour l'Algérie indépendante, servant de relais et de soutien à des Français refusant cette guerre. À partir des années 1980, elle s'engage contre le racisme sous toutes ses formes (elle deviendra responsable du MRAP) et combat le Front National. Lors de la guerre civile algérienne des années 1990, elle organise l'accueil des victimes à Marseille. L'histoire de Baya est un témoignage exemplaire pour toutes les femmes qui se battent pour la liberté, ici et là-bas.


Un nouveau livre de DOMENICO LOSURDO en français !

Staline: histoire et critique d'une légende noire

Les éditions ADEN annoncent la publication le 21 Janvier 2011 de la traduction française très attendue de l’avant-dernier ouvrage du philosophe italien DOMENICO LOSURDO sur STALINE

 

Ce livre publié en Italie en 2008 et déjà réédité dans ce pays, vient d’être traduit et publié récemment au Brésil, les traductions espagnole et allemande sont en cours.

 

Les lecteurs français pourront donc très bientôt en prendre connaissance et cette lecture accompagnera en cette nouvelle année les réflexions nécessaires à une lutte ambitieuse et généralisée contre la violente offensive mondiale de la réaction capitaliste en cours.

 

Voici la présentation qu’en font les Editions Aden sur leur site Internet :

 

Staline: histoire et critique d'une légende noire

Domenico LOSURDO

Traduit de l'italien par Marie-Ange Patrizio

Postface de Luciano Canfora


 Vieillesse cruelle -Jacques Jurquet- éditions La Veytizou- octobre 2010-

Un essai sur la vieillesse par le célèbre militant communiste, aujourd’hui âgé de 88 ans, et qui a perdu sa compagne en juillet 2007.

http://www.editionsdelaveytizou.fr/catalogue/catalogue.php?action=voir_photo&rep=catalogue&photo=Vieillesse%20cruelle.jpg


Sur les chemins de la vie

Jacques JURQUET

Les Editions de La Veytizou Asso.
-septembre 2009-

Ce livre de 400 pages est composé de deux parties :

  • Ma période stalinienne du 8 mai 1945 à 1956
  • Ma période algérienne (1954 - 1962)

Sur les chemins de la vie

1945 - 1962: après Les Hurlements de la vie, est venu le temps des luttes

    Voici l'authentique récit d'un militant révolutionnaire issu de la Résistance à l'occupant hitlérien. De la Libération à l'indépendance de l'Algérie, avec une sincérité à toute épreuve, dans le souvenir et le respect de ses nombreux camarades qui avaient fait le sacrifice de leurs vies, Jacques JURQUET retrace les luttes pour la Paix et le Progrès social.

    Son idéal anticolonialiste et antiraciste ne faiblit jamais. Il assume toutes ses responsabilités notamment durant la Révolution nationale du peuple algérien. Son combat reste indissociable de celui de Baya BOUHOUNE, sa fidèle compagne d'un demi-siècle de vie.

***

    Né à Marseille en 1922, marié à 19 ans avec une jeune fille juive réfugiée de Pologne, puis vivant à partir de 35 ans avec une révolutionnaire algérienne, Jacques JURQUET a lutté toute sa vie contre l'antisémitisme des nazis et le racisme anti-arabe des colonialistes.

    A 87 ans, il demeure fidèle à l'idéal de sa jeunesse : l'internationalisme prolétarien.

---

Illustration de couverture : Reproduction d'un tableau du peintre engagé Christian Maillet : Forces de "l'ordre" et méthodes.


Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jours : Le vrai visage du capitalisme français

par Frédéric Charpier, Benoit Collombat, Martine Orange, David Servenay et Erwan Seznec

lire la présentation du livre et la table des matières


Chroniques Du Maquis (1943 - 1944)
FTP du camp Jean Pierson et d'ailleurs

Auteur : Boursier Jean-Yves
Editeur : Editions L'harmattan
Collection : Mémoires Du Xxe Siècle
Parution : 07/03/2000
Nombre de pages : 351

Lire le résumé ici


Les hurlements de la vie
Jacques Jurquet

Éditeur La Veytizou NPL
Collection HISTOIRE-MEMOIRE
ISBN 2351920538
EAN 9782351920534
Date de parution 16 juin 2008

recto de la couverture


La couverture de cet ouvrage est constituée par un tableau peint en 1947 par le peintre Christian Maillet sous le titre "Aux fusillés de Châteaubriant"

Reproduction photographique de Hervé Milliard.
***

dos de couverture

***


De Munich à Vichy - L'assassinat de la Troisième République (1938-1940)
Annie Lacroix-Riz -2008- Armand Colin


Vidéo

Lille - octobre 2008 : Une conférence de Annie Lacroix-Riz :

"De Munich à Vichy : l'assassinat de la troisième République"

http://www.dailymotion.com/worldhistoria/video/x7k88w_munvichy_news


Le choix de la défaite : Les élites françaises dans les années 1930
par Annie Lacroix-Riz -Editions Armand Colin-


Vidéo

Conférence au sujet du livre: Le choix de la défaite.

76 min

http://www.dailymotion.com/video/xztbh_le-choix-de-la-defaite_events


Industriels et Banquiers Sous L'occupation - La collaboration économique avec Le Reich Et Vichy

Auteur : Annie Lacroix-Riz
Editeur : Armand Colin
Collection : References Histoire
Parution : 26/10/1999
Nombre de pages : 661
 

Nouveautés aux éditions Aden :
L'idéologie européenne -par Benjamin Landais, Aymeric Monville et Pierre Yaghlekdjian- 2008-
 
Résumé :
 

A la poubelle la victoire du «Non» à la constitution européenne ? Le 4 février 2008 marquera sans doute dans l’Histoire de France le premier coup d’Etat politique du XXIe siècle. Avec la bienveillance du Parti Socialiste, la nouvelle gouvernance à l’américaine aura montré que la volonté souveraine exprimée par plus de 15 millions de Français en mai 2005 peut être violée par 560 parlementaires moins de trois ans plus tard. Qu’importe ! «L’Europe est sortie de l’impasse ! ». Sic !

Il était donc urgent de reprendre l’offensive dans les luttes comme dans l’analyse de ce que sous-tend réellement la «construction » européenne. Car force est de constater que même la «Gauche du NON», qui prétend « réorienter » l’UE et lui donner un contenu « social », a déserté ce terrain.

 

La rédaction collective de ce livre a donc été guidée par ces idées directrices :

• Identifier les conséquences réelles de la « construction » européenne. Où l’on verra qu’en fait de « construction », il s’agit essentiellement d’un démantèlement de la capacité de résistance des peuples face à la domination du capitalisme mondialisé.

• Retracer la généalogie de l’Europe en tant que mythe politique et culturel. Où l’on constatera le parallélisme entre les défaites du mouvement ouvrier et l’hégémonie croissante de l’Europe

• Face aux impasses théoriques de l’altermondialisme, tenter de comprendre dans quelle logique impérialiste l’Europe s’inscrit.

• Benjamin Landais est agrégé d’histoire, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure

• Aymeric Monville est l’auteur de _Misère du nietzschéisme de gauche_ aux Editions Aden et directeur de collection des Editions Delga.

• Pierre Yaghlekdjian est militant politique. C’est son premier livre.

 

Sommaire

 

Chapitre 1 : SUR QUELQUES ASPECTS DE L’IDÉOLOGIE EUROPÉENNE AU XXE SIÈCLE

Chapitre 2 : L’EUROPE ANTIDÉMOCRATIQUE

Chapitre 3 : LES POLITIQUES EUROPÉENNES AU SERVICE DU CAPITAL

Chapitre 4 : L’IMPÉRIALISME EUROPÉEN

Chapitre 5 : LA QUESTION NATIONALE DANS LE COMBAT INTERNATIONALISTE

Chapitre 6 : LE MYTHE DE L’EUROPE SOCIALE ET LES AVATARS DE LA «GAUCHE» EUROPÉENNE

Chapitre 7 : DE L’IDEOLOGIE A LA PROPAGANDE

Annexe : EUROPE, L’ETENDUE DU DESASTRE  


La Face cachée de Reporters sans frontières

Maxime Vivas

La Face cachée de Reporters sans frontières
De la CIA aux faucons du Pentagone

Voici, détaillés dans ces pages, les fréquentations douteuses, les financements honteux, les hargnes sélectives, les indulgences infondées, les tentatives de dissimulations, les manipulations des chiffres, les mensonges réitérés de Reporters sans frontières, le tout au service d’une cause sans rapport avec les objectifs affichés. Observons son ardeur au travail contre les pays pauvres que l’Occident veut soumettre et son silence face aux concentrations économiques dans les médias des pays riches. Notons sa mansuétude envers les « bavures » de l’US Army, ses « oublis » dans la comptabilisation de journalistes qui en sont victimes.

Ce livre dévoile les paravents de la CIA qui alimentent RSF en dollars : le Center for a Free Cuba et la National Endowment for Democracy (NED) via l’United States Agency for International Development (USAID).

Et il n’y a pas qu’eux : l’Open Society Institute du milliardaire et magnat international de la presse George Soros, ami personnel de Bush, qui s’agite partout où peut être mis en place un gouvernement pro-états-unien, fait partie aussi des généreux financiers de RSF.

Alors, RSF ??? Association humanitaire ou bras médiatique européen de la CIA et des faucons du Pentagone ? 

Ecrivain et cyberjournaliste, ex-référent littéraire d’Attac-France, Maxime Vivas (prix Roger Vailland 1997) a publié sept livres (romans, polars, humour, essai), des nouvelles et des centaines d’articles traduits en plusieurs langues sur des dizaines de sites Internet. Il écrit également pour la presse quotidienne et assure chaque semaine une chronique littéraire sur Radio Mon Païs à Toulouse.

Il a notamment écrit deux recueils (collectifs) de nouvelles publiés suite à la catastrophe d’AZF : Toulouse, sang pour sang (Le Corbeau, 2001) et AZF, Toulouse sang dessus dessous (Loubatières, 2001). Il a également participé à l’ouvrage avec Danielle Bleitrach et Victor Dedaj à l’ouvrage Les États-Unis de mal empire (Aden, 2005)

 


fuir l'histoire ?
la révolution russe et la révolution chinoise aujourd'hui

Editions Delga et Editions Le temps des cerises

En 1818, en pleine période de Restauration, quand la faillite de la Révolution française paraissait évidente, même ceux qui l’avaient d’abord saluée favorablement se préoccupaient de prendre leurs distances avec l’événement historique commencé en 1789 : la Révolution française aurait été une erreur colossale ou, pire, une honteuse trahison de nobles idéaux. Byron allait en ce sens lorsqu’il chantait : « Mais la France s’enivra de sang pour vomir des crimes/ Et ses Saturnales ont été fatales/ à la cause de la Liberté, en toute époque et pour toute la Terre ». Devons-nous aujour-d’hui faire nôtre ce désespoir, en nous limitant seulement à remplacer la date de 1789 par celle de 1917 et la « cause de la Liberté » par « la cause du socialisme » ? Les communistes doivent-ils avoir honte de leur histoire ?

Réfutant avec une grande rigueur historique et un style brillant les lieux communs de l’idéologie dominante, Losurdo met en évidence l’énorme potentiel de libération issu de la révolution russe et de la révolution chinoise.

 

Domenico Losurdo

Le péché originel du XXe siècle

Parution : 09/05/2007 - ISBN : 9782930402420 - 144 pages

Peu à peu se fait jour l’idée que le communisme serait la cause initiale de tous les crimes du XXe siècle. Pour les tenants d’une histoire réactionnaire, le génocide de « race» initié par les nazis ne serait qu’une réponse au génocide de « classe » lancé par les bolcheviques.

L’auteur démontre que les germes des massacres du XXe siècle, étaient pourtant bel et bien présents bien avant Octobre 17. Contre les faussaires de l’histoire, Losurdo révèle à quel point le colonialisme fut une véritable école du crime de masse pour les nazis comme pour la plupart des pays libéraux de tradition démocratique. On pense à l’exemple saisissant d’Hitler fasciné par les massacres d’indiens par les américains.

L’originalité du livre est de dénoncer le discours hypocrite qui compare les crimes du communisme aux déclarations de principe de la démocratie libérale, en ignorant la pratique de cette dernière, et s’amuse à inverser le processus. Un exercice salvateur pour s’armer contre toutes les manipulations idéologiques de l’histoire.

Professeur d’histoire de la philosophie à l’Université d’Urbino, Domenico Losurdo est notamment l’auteur de Révisionnisme en histoire, problèmes et mythes (Albin Michel) , Hegel et la catastrophe allemande (Albin Michel), ainsi que de Fuir l’histoire (Temps des cerises)

 

La Résistance communiste allemande

T. Derbent

Résumé :

A en croire la plupart des historiens, "jusqu’en 1938, il n’y eut en Allemagne aucune résistance organisée". Et l’on attribue souvent sa naissance, en 1939, à des aristocrates et des grands bourgeois. Quant aux ouvriers, à en croire David Schoenbaum, « ils furent incapables d’organiser la moindre résistance efficace. Les protestations marginales qui s’élevèrent de 1933 à 1939 étaient d’ordre économique et non politique ; elles reposaient, semble-t-il, non sur une opposition fondamentale mais sur une question d’horaires et de salaires. »

Qu’était-il advenu alors du puissant Parti Communisme Allemand ? Au moment de l’interdiction du KPD, ses formations paramilitaires comptaient plus de 100.000 militants. La Ligue Antifa comptait de son côté 250.000 membres. La répression nazie fit des vides terribles dans cette masse de militants aguerris, et les rescapés qui n’avaient pas pu quitter l’Allemagne avaient le choix entre trois attitudes. Une partie d’entre eux, découragée par la terrible défaite du mouvement communiste, privée d’encadrement et intimidée par la terreur d’Etat, allait se retirer du combat politique, et un tout petit nombre allait collaborer avec le régime. Mais c’est par dizaines de milliers qu’ils adoptèrent une position de résistance. Pour l’immense majorité d’entre eux, il y avait loin de cette position à une action collective, organisée et efficace. Les organisations du Parti était démantelées, les cadres emprisonnés ou exilés, les sympathisants surveillés. Mais des organisations clandestines du Parti se constituèrent très vite… c’est l’histoire oubliée de cette résistance communiste que ce livre raconte.

 

Femmes algériennes

de la Kahina au code de la famille

Jurquet-Bouhoune, Baya - Jurquet, Jacques

préface de : Fatima Brahmi

Temps des cerises , Pantin (Seine-Saint-Denis)

Paru en Janvier 2008

La présentation de l'éditeur

Femmes algériennes est le reflet d'une lutte acharnée contre les traditions de mépris des femmes, aux racines si profondément ancrées dans les masses qu'elles font partie intégrante de leur pensée et de leur être. Ce livre est un défi à tous les textes de loi qui justifient l'humiliation (tel le Code de la famille, pour lequel une femme ne vaut que la moitié d'un homme). 

Femmes algériennes milite pour la libération des femmes. Il brise les liens infernaux de l'asservissement. À chaque moment de l'histoire de l'Algérie, des femmes, engagées dans la lutte pour l'indépendance ou simples patriotes anonymes, ont combattu pour leur terre et leur pays Ce livre leur rend hommage. 

Femmes algériennes se veut aussi une arme pour toutes les jeunes filles d'aujourd'hui. En Algérie, et dans toutes les nations où on ose encore les opprimer. À toutes celles qui n'osent encore s'exprimer, le livre de Baya et Jacques dit qu'elles ne sont pas seules. Que tout n'est pas permis. Comme l'a dit un vieux sage chinois : «Les femmes sont la moitié du ciel». Qu'elles osent s'y épanouir. En commençant par se battre contre tous les textes archaïques qui mutilent leur existence. Et en arrachant leur abrogation. 

Baya Jurquet-Bouhoune n'en est pas à son premier livre. L'Oued en crue, ou la vie d'une mère algérienne, a été loué et primé par Kateb Yacine. Ce second livre, Femmes algériennes, est écrit avec son mari, Jacques, lui-même auteur anticolonialiste et antiraciste.  

Extrait de la préface de Fatima Brahmi

Les premières lignes

Extrait de l'introduction :

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, cinquante-sept Etats appartenant à l'Organisation des Nations unies, l'ONU, adoptèrent à l'unanimité, le 10 décembre 1948, une nouvelle Déclaration universelle des droits de l'homme. Dans le texte de ce document historique de trente articles ne figura point le mot «femme», mais ce sexe se trouva plusieurs fois concerné, avec les hommes, dans le terme «être humain».

L'article 2 indiquait : «Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclara­tion, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, déforme, de naissance ou de toute autre situation».

L'article 5 stipulait : «Nul ne sera soumis à la torture ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants».

Ces décisions, qui entendaient engager le monde dans son ensemble, furent très vite bafouées et violées. L'histoire en témoigne.

Le processus de décolonisation qui se développa par la suite fut l'occasion pour les grandes puissances impérialistes et colonialistes de s'engager dans des guerres où réapparut le re­cours à des massacres et à des tortures.

Les conditions d'existence des femmes, par-delà quelques progrès imposés par la victoire sur le fascisme, ne bénéficièrent pas non plus de l'égalité annoncée de tous leurs droits avec ceux des hommes. Même dans les pays où les femmes furent considérées comme libres, la mentalité masculine ancienne continua à les maintenir, en différents domaines, dans des positions inférieures. En Europe occidentale, on utilise fréquemment un mot familier pour désigner ce comportement : les hommes se conduisent comme des «machos».

Les 7 et 8 décembre 2005, se trouva réuni à La Mecque, en Arabie Saoudite, le IIIe sommet exceptionnel de l'Organi­sation de la Conférence islamique (OCI). Cinquante-sept Etats, de Constitutions laïques ou religieuses, y participèrent.

En sortirent plusieurs déclarations et documents officiels, notamment sur «les droits de l'homme et la bonne gouver­nance», «sur les droits de la femme», «sur ceux de l'enfant», «sur la lutte contre le terrorisme et l'islamophobie, et d'autres sujets».

Il convient de remarquer que ce texte mentionne les «droits des femmes» en les distinguant des droits des hommes. Il est intéressant de se pencher sur les droits de ces dernières, justement dans la mesure où ils reçoivent un régime spécial.

D'éminentes personnalités islamiques avaient indiqué, comme «recommandation de la commission de l'OCI», que «les femmes aient des droits égaux avec les mâles». Mais ces propositions se fondaient sur une déclaration, publiée en 1990 au Caire sur «les droits de l'homme en Islam».

Or la Déclaration du Caire était précise : elle fixait aux femmes d'avoir à jouer leur rôle dans la société musulmane «conformément aux valeurs islamiques d'égalité et de justice». De la sorte, la reconnaissance de droits pour la femme des pays islamiques n'était conçue que du point de vue de la religion, mais nullement du point de vue de leurs droits civils, réels et quotidiens. Toutefois, quelques promesses renvoyaient à plus tard de nouvelles mesures concernant les femmes.

 

Ci-dessous, quatre ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale. Pour certains d'entre eux, vous ne les trouverez plus qu'en bibliothèque ou chez un(e)ami(e) ou camarade.

Le mythe de la «bonne guerre» | L'Amérique
et la Seconde Guerre mondiale
de Jacques R. Pauwels. EPO, Anvers, 2000 | 285 p.

Paraîtra en français en automne.

Hollywood, la «propaganda-abteilung» du Reich américain, montre par des films comme Le jour le plus long, Un pont trop loin, Il faut sauver le soldat Ryan, que la Seconde Guerre mondiale était une «guerre juste», dans laquelle les Etats-Unis sont intervenus pour rétablir la démocratie et la liberté en Europe et partout ailleurs. Le présent ouvrage conteste cette vision déclarée incontournable. Avec des faits et des chiffres éloquents. Surprenant. A apprendre par coeur !

La «solution finale» dans l'histoire
d'Arno J. Mayer. Editions La Découverte, Paris, 1990 | 565 p.

Une analyse fascinante, par cet auteur d'origine judéo luxembourgeoise et marxiste. Il prouve que l'holocauste des juifs, entre 1941 et 1945, était étroitement lié à une croisade, celle contre le bolchevisme.

Un autre regard sur Staline
de Ludo Martens. EPO, Anvers, 2003 | 347 p.

Voir shop

Ce livre demeure un must pour comprendre la Seconde Guerre mondiale. Et pour comprendre également, dans cette guerre antifasciste, les grandes étapes et mesures prises en Union soviétique sous la direction de Joseph Staline: l'industrialisation et la collectivisation de l'agriculture, la Grande Epuration de 1937-38.

Naissance de la guerre froide | 1944-1949
de Yves Durand. Messidor, Paris, 1984 | 324 p.

Les mythes sur le «Péril rouge» et la «soif de pouvoir de Staline» après la Seconde Guerre mondiale figurent sans doute parmi les plus tenaces. Voici l'un des rares ouvrages qui vont carrément à contresens de ces mythes.

-Quelques livres de Jean-Luc EINAUDI

. -Des livres de J-L Einaudi en collaboration avec Pierre Vidal-Naquet - Maurice Rajsfus - Elie Kagan et Thérèse Blondet-Bisch

---Quelques livres de Nico HIRTT

***

NOUVEAU LIVRE DES EDITIONS EPO:

LE DOSSIER NIHOUL, LES ENJEUX DU PROCES DUTROUX

Nihoul, l'homme qui s'est toujours vanté d'avoir « le bras plus long que le Danube », est l'un des 4 inculpés du Procès d'Arlon. Cette enquête démontre qu'il n'était pas qu'un simple escroc, partouzeur occasionnel, mais qu'il a trempé dans tous les milieux de la criminalité : traite d'êtres humains, corruptions, chantages, faux-papiers, escroqueries, trafic de drogues, de voitures et grand banditisme... Et qu'il y fréquentait des pédo-criminels, des adeptes de la pornographie, l'extrême droite, des assassins, des hommes politiques, des policiers, des gendarmes, des magistrats, des hommes d'affaires et... la bande à Dutroux.

L'auteur: Herwig Lerouge, journaliste belge qui suit l'affaire Dutroux depuis 8 ans pour l'hebdomadaire Solidaire (www.solidaire.org).

Le livre " Le Dossier Nihoul, les enjeux du Procès Dutroux", est imprimé et disponible en librairies depuis le lundi 15 mars.

Vous pouvez également le commander sur www.epo.be

ISBN: 2-87262-212-8
223 pages, 15,50 euro


Lucas Catherine

Palestine
La dernière colonie ?

 ISBN: 2-87262-200-4 - 320 pages, 22.50 euros.

L'implantation incessante de nouvelles colonies juives en Palestine, des attentats suicides en Israël, une paix impossible à conquérir au Proche-Orient ?

En partant du XVI ème siècle, Lucas Catherine nous immerge dans cette région pour nous décrire la Palestine comme une terre fertile et Jérusalem comme une ville en plein essor.

A la fin du 19ème siècle, une infime minorité juive y est présente mais pour des raisons essentiellement religieuses; elle n'avait à cette époque aucune ambition économique ou politique. En 2003, 92% des territoires palestiniens ressortent «de la propriété inaliénable de l'ensemble du peuple juif»...

Alors que plus de 4 millions de Palestiniens ont déjà été exilés en dehors des frontières historiques de la Palestine, les enfants de la seconde Intifada subissent l'occupation militaire de Tsahal et restent confrontés au principe sioniste: «Un pays sans peuple pour un peuple sans pays»...

Qu'est-ce que le sionisme ? Que prône cette idéologie et qui la soutient ? Est-ce la dernière forme du colonialisme ? Quelle est l'implication des Etats-Unis et des principaux pays européens dans ce conflit sanglant? Et quelles sont les conditions pour y mettre fin ?

Richement illustré avec des photos et des cartes, cet ouvrage de fond s'imposait pour répondre à l'une des questions les plus complexes de l'histoire contemporaine.

Lucas Catherine, spécialiste du monde arabe, déjà auteur du célèbre L'Islam à l'usage des incroyants, traduit dans plusieurs langues.

Trotskisme ou Léninisme ?

Hapal Brar - Editions EPO - Etudes Marxistes n° spécial- 575 pages -2003-
Traduit de l'anglais par Johnny Coopmans -
Postface de Ludo Martens 

 

Le Virus libéral:
La guerre permanente et l'américanisation du monde

Samir Amin
Le Temps des Cerises
2003

 

Tom Thomas aprés de nombreux ouvrages sur l'Etat, le fascisme,le travail, la transition au communisme, l'hégemonie du capital financier....

Vous annonce la parution de son dernier livre sur le sujet de la mondialisation:

LES MONDIALISATIONS

DE TOM THOMAS -édition de l'HARMATTAN collection contradiction (analyse marxiste)

 

« LE CHOC RENAULT-VILVORDE » ( 1999 ) par Stan VANHULLE et Tony VAN GORP
Disponible chez VO Editions et EPO.
« Deux stratégies syndicales à travers le journal croisé de deux travailleurs de Renault. Et toujours la même question : Comment pouvons-nous empêcher, nous simples travailleurs, toutes ces fermetures ? »

" Ni fin du travail, ni travail sans fins " ( une critique de la pensée unique sur le travail ) par TOM THOMAS Editions Albatroz - 60 F.
Ed. BP 404 - 75969 Paris cedex 20
Un flot de livre, articles, interviews, nous annoncent la "fin du travail". Leurs auteurs rivalisent d'imagination pour expliquer aux gouvernements ce qu'ils doivent faire dans cette situation pour éviter que le chômage et la précarité n'engendrent de dangereux troubles sociaux. En fait, par la résignation faire accepter le chômage etc... comme seul avenir possible.
D. Meda, A Gorz,-J. Rifkin, A Lipietz, et tous les autres... aucun ne sort indemne des analyses, de T.Thomas.
Il n'accorde aucune circonstante atténuante à ses stars de la pensée unique, version "gauche de la gauche", qu'il appelle théorie des deux sphères" et dont il démonte les mécanismes.

La lutte de CLABECQ et de Roberto D' Orazio en livres :

- " CEUX DE CLABECQ " par Gilles Martin aux Editions EPO en 1997.
Des photos pour la lutte: Outre le texte de Gilles Martin, " Ceux de clabecq " vous propose une imposante série de photos remarquables de la lutte exemplaire des ouvriers des Forges. A côté des clichés de photographes renommés comme Bernard Bay, vous pourrez découvrir de nombreux instantanés inédites des photographes de Solidaire.

- " DEBOUT ! - L'esprit de Clabecq - " par Roberto D'Orazio, Editions EPO en 1998. Pour commander ces livres, écrire à Solidaire 171 Boulevard M. Lemonnier 1000 Bruxelles (Belgique)

Des livres de Mumia Abu-Jamal :

"En Direct du Couloir de la Mort", 1995 Éditions La Découverte

"La Mort en Fleurs", 1998, Éditions Le Temps des Cerises. 6 avenue Edouard Vaillant 93500 PANTIN tél : 01.49.42.99.01
Depuis 1982, le journaliste noir américain Mumia Abu-Jamal, est dans le couloir de la mort d'une prison où il clame son innocence. Et la cour suprême de Pennsylvanie vient de rejeter ses recours.
Ancien militant des Black Panthers, Mumia Abu-Jamal avait été arrêté à la suite de la défense qu'il avait fait du mouvement MOVE, attaqué par le FBI qui avait été jusqu'à bombarder son siège, tuant hommes, femmes et enfants, Mumia a ensuite été condamné à mort au terme d'un simulacre de procès, par un jury dont les Noirs avaient été écartés et par un juge dont les opinions racistes et d'extrême-droite sont connues. Ecrivain, puni à plusieurs reprises pour avoir continué à écrire en prison, Mumia Abu-Jamal a mérité le titre qui lui est donné outre-atlantique de Voix des sans-voix. Ce livre, comme son livre précédent, donne la parole à tous ces condamnés à mort des prisons américaines que l'administration carcérale mure dans le silence. Mais au-delà de la condamnation d'un système barbare, La Mort en fleurs est aussi un vibrant et émouvant plaidoyer pour la vie, sous toutes ses formes. Ce livre qui mêle anecdotes, poèmes, réflexions religieuses et politiques, exprime dans une langue simple, directe et imagée une philosophie à la fois révolutionnaire, écologiste, humaniste d'une profonde spiritualité.
Il y a certainement peu d'ouvrages actuellement qui puissent prétendre atteindre à une telle force de vérité et d'espoir. Les bénéfices de la vente du livre iront à la défense de mumia. ( Extrait du n°22 de " la Gazette- le Temps des Cerises " )

« LE LIVRE NOIR DU CAPITALISME » - Editions « Le temps des cerises »

Catalogue éditions EPO Printemps 2003

Raymond CASAS :
«  MEMOIRES à nos petits-enfants »
Mes années 68 ou le Chant des Lendemains !

Livres sur les médias :

Tous pouvoirs confondus

Etat, Capital et Médias à l'ère de la mondialisation

Geoffrey Geuens

Introduction Jean Bricmont

Bienvenue dans les entrailles du nouvel ordre mondial.

Découvrez les membres des plus grands cercles de l'élite et des principaux lobbies agissant en coulisses pour conforter la configuration actuelle de la « mondialisation » : la Commission Trilatérale, le Council on Foreign Relations, le Groupe de Bilderberg, Aspen France... Vous n'y êtes jamais convié ? Evidemment ! Top secret et réservé aux industriels, financiers, ministres, commissaires européens, journalistes célèbres, magistrats et militaires bardés d'étoiles...

Quelles sont les 100 plus grandes compagnies dans le monde, les géants sur le plan européen et les plus puissants monopoles financiers de la planète ? En dévoilant les noms et le parcours politique de ceux qui siègent dans leurs conseils d'administration, l'auteur décapite la thèse selon laquelle les gouvernements seraient victimes des multinationales...

La presse, les médias, un 4ème pouvoir ? En procédant à une analyse méticuleuse des actionnaires des grands groupes médiatiques, aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe, ce livre dévoile à quel point l'information est sous contrôle.

En décortiquant l'entrelacement des directoires politiques, économiques et militaires, l'auteur nous présente également le nouveau complexe militaro-industriel ou, comment la crise et la militarisation de l'économie sont à l'origine des nouvelles « croisades guerrières ».

Révéler tous ces réseaux croisés d'intérêts et de collusions, c'est dessiner le véritable organigramme de la « mondialisation » des grandes puissances. Indispensable pour entrer consciemment en résistance.

Geoffrey Geuens est assistant à la section Information et Communication à l'Université de Liège. Il a déjà publié L'information sous contrôle.

Médias et pouvoir économique en Belgique, aux éditions Labor, 2002.

Jean Bricmont est professeur de physiques théoriques à l'Université de Louvain-La-Neuve, célèbre pour avoir écrit avec l'Américain Alan Sokal, Impostures intellectuelles, aux éditions Odile Jacob, Paris, 1997.

Pour tous renseignements complémentaires, interviews,conférences...:

Oliver Rittweger: 0473/316-822 ou editions@epo.be

 

Pierre Péan et Christophe Nick : « TF1, un pouvoir » éditions Fayard 1997.

Pierre Bourdieu : « Sur la télévision » éditions LIBER (Paris 1996).

Burnier et Rambaud : « Le journalisme sans peine » PLON (Paris 1997).

Serge Halimi : « Les nouveaux chiens de garde » éditions LIBER (Paris 1997).
Dénoncant l'endoctrinement médiatique, Serge Halimi (Monde Diplomatique) avec un humour décapant nous éclaire sur des questions très actuelle comme :
- qui nous informe et dans quel but
- qui sont les propriétaires de TF1, Libé, Nouvel Obs, etc...
- qui controlent les principaux journalistes ou vedettes médiatiques : PPDA, Chazal, July, Ockrent,    Duhamel, Minc, BHL, Jean Daniel, Pivot et Cie...

Michel Collon : « POKER MENTEUR » éditions EPO.

 

- ''MEDIAMENSONGES'' ( Gérard De-Sélys )

- ''ATTENTION MEDIAS'' ( Michel COLLON ) ( aux éditions EPO 20A , rue Houzeau de Lehaie - 1080 - Bruxelles, BELGIQUE ) ** pour le site des éditions EPO voir le site : http://www.epo.be

Le catalogue EPO est au http://www.epo.be/php/F_fondslijst.php

 

 -RETOUR SOMMAIRE-